#Vienne2018

Je reviens après trois mois d’absence ici… Je ne trouve jamais le temps de me poser pour écrire alors que j’adore ça et chaque début d’article je me dis : Pourquoi tu n’écris pas plus ? En réalité, j’ai créé mon Blog il y a presque 8 ans (déjà !) ; mais depuis l’arrivée d’Instagram il y a 4 ans, je le considère plus comme un carnet de voyage et un journal intime. Même si l’idée de faire un article par semaine ou par mois sur mes découvertes beauté, mode, mes événements favoris etc, me plaît de plus en plus. N’hésitez pas à me donner votre avis ! Je suis en perpétuel remise en question sur mon travail…

L’idée est en train d’arriver, après il faut que j’arrive à le matérialiser comme je le souhaite – et comme je suis perfectionniste, je pense que ça va arriver d’ici plusieurs mois ! Bref, certainement que je vous raconterai mes dernières péripéties dans un autre article, mais aujourd’hui, je suis là pour vous donner mes bonnes adresses, mes bons plans mais aussi toutes les choses que j’ai loupées à Vienne ;) Un Vlog va suivre et je pense qu’il sera très drôle ! Même si de même, cette année, j’ai vraiment envie de me perfectionner sur mon travail visuel (feed Instagram, vlog, photos…) !

.

Vienne : une capitale excentrée

.

Je suis partie avec Audrey – ma compatriote de Rome et Madrid ! Clairement, il n’y a que deux heures de vol donc je vous conseille de prendre une compagnie aérienne low cost. Nous avons privilégié Transavia déjà car nous étions parties avec à Rome et Madrid, mais aussi parce que les autres compagnies low-cost ne desservent pas forcément cette capitale ou alors ça coûte beaucoup plus cher en prenant des compagnies comme Air France par exemple. De mémoire, nous avons payé l’aller-retour 104 euros chacune, ce qui reste vraiment pas cher pour voyager aujourd’hui ! Et encore, nous avons pris nos billets deux mois avant, mais comme de partout si vous prévoyez plus en amont, ça sera moins cher ;)

.

Honnêtement, Audrey m’a écrit un jour de décembre pour me dire : Hey je pars à Vienne ! Vous comprenez le message subliminal du : Tu as envie de m’accompagner ? Ni une, ni deux, je prends mes billets et c’est parti pour 3 jours et 3 nuits de folie ! Enfin c’est ce que je pensais haha. J’avoue avoir une image de Vienne ultra-romantique car mes parents ont fait un road trip en Autriche pour leur Lune de Miel. Mais en réalité cette capitale est surtout riche d’histoire et se retrouve juste à côté de la République Tchèque, de la Slovaquie et de la Hongrie (d’où Sissi, si vous n’aviez toujours pas fait le rapprochement avec Audrey qui rêvait d’aller là-bas) !

.

Bref, nous voilà donc arrivées dans cette capitale d’Europe, une des seules que nous n’avons pas faite ! Il fait froid, il neige, les gens semblent moroses, mais ce n’est pas important car on est là pour découvrir l’histoire et surtout rigoler en prenant l’air, loin de Paris. En revanche, depuis le début de cette année, j’ai décidé que pour les voyages courts (inférieurs à une semaine), je ne prévoyais plus rien comme visite, programme, photos sauf la réservation de l’hôtel. Au final, en ne connaissant pas notre planning on se met moins de pression car on a juste à se balader et à s’arrêter quand on veut. Bon au final, vous allez voir qu’il nous aurait fallu deux jours de plus pour tout faire…

.

Vienne : un savoir-être impérial

.

Comme je vous l’ai dit, les gens m’ont paru très moroses à notre arrivée – pas de sourire, pas de bonjour, pas d’effort pour parler anglais. Audrey m’a alors expliqué que suite à toute l’histoire du pays, ils sont restés un peu figés dans le passé, dans le temps où l’Autriche était un empire puissant. Mais du coup, toutes les coutumes sont restées présentes malgré le tourisme important – oui, oui, on pensait éviter le fameux car de 100 Chinois, mais non il y en avait ! Nous avons fait le choix de prendre un hôtel de l’autre côté du Danube (à l’Est) pour aussi avoir le temps de se reposer – c’est aussi ça d’avoir des vacances. Je ne sais pas si vous connaissez la chaîne d’hôtels Mélia ? J’ai toujours voulu en tester un !

.

Vous avez plusieurs catégories de Mélia, je ne saurais pas vous expliquer les différences, je sais juste que le notre était un Mélia classique de 5 étoiles. À vrai dire, dans le centre de Vienne, tous les bâtiments ne sont pas vraiment hauts et je pense qu’ils interdisent la construction d’hôtels pour préserver l’histoire – et ils ont bien raison ! Mais c’est pour ça que nous avons préféré nous “excentrer” – et encore nous étions à une station du centre – pour avoir une belle vue sur la capitale ! Et à l’ouverture de la chambre, nous n’étions pas déçus : lit king size, douche spacieuse, baignoire, double vasque, petit salon et une vue imprenable sur Vienne. Comptez 300 euros pour 3 nuits à deux !

.

Je crois que cet hôtel possède 14 étages, dont un pour la salle de fitness – je n’avais pas pris mes affaires de sport donc je ne peux pas vous dire ce qu’elle vaut ! Généralement, voire même systématiquement, je me dis toujours que le petit déjeuner est mieux au buffet qu’en chambre. Et bien, celui-ci c’est tout l’inverse, nous avions été déçues du buffet : la salle n’est pas très chaleureuse, le buffet ne donne pas trop envie, la machine à café a des bugs ; alors que le petit déjeuner dans la chambre est ouffissime comme vous pouvez le voir sur la photo ! C’était vraiment délicieux, surtout l’omelette au chorizo, mama mia ! Les produits (gel douche, shampooing etc) sont de la marque Loewe que j’adore !

.

Le service est vraiment agréable – et vous allez voir qu’ailleurs ce n’est vraiment pas le cas – la chambre était tout le temps bien faite, vous avez même des mots, c’est très agréable. La décoration reste classique, quoique la salle de bain avec ce noir brillant était dingue. Les toilettes ne sont pas séparées pour votre information. Et nous n’avons pas pris de douche à cause d’une odeur gênante, on n’a jamais su vraiment ce que c’était. C’est vraiment agréable de se lever avec une vue dégagée, car même s’il neigeait, il faisait beau :) Et si vous aimez la tranquillité vous serez servis, car il n’y a absolument aucun bruit !

.

Vienne : une histoire d’émotion

.

Bref vous l’aurez compris, nous avions les billets et l’hôtel réservés ! Maintenant, je vais vous retracer notre itinéraire… Je ne compte pas le premier jour et le dernier jour. En effet, nous sommes arrivés à 18 heures le premier jour et avec la fatigue du voyage, nous sommes restées à l’hôtel pour discuter et voir ce que nous souhaitions faire. Pareil pour le retour, notre vol était autour de 10h je crois, donc on s’est levées tôt et c’est tout. Finalement, nous avions réellement 48 heures sur place et vous allez voir que même en se bougeant les fesses, on n’a vraiment pas fait tout ce que l’on voulait ! Je précise, qu’avec Audrey nous adorons faire des musées, c’est peut-être ça aussi qui fait la différence sur timing ;)

.

Sur notre première journée de visite, nous sommes allées voir le Hundertwasserhaus ! En soit, il n’y a rien à visiter, c’est seulement un immeuble coloré où des personnes habitent. Je n’ai pas réellement trouvé d’intérêt à faire cela, surtout que c’est dans le 3e arrondissement de Vienne, donc finalement pas mal excentré. Ensuite nous avons continué jusqu’au Hofburg, l’ancien palais impérial avec les appartements de Sissi et leur collection d’argenterie. Pour visiter l’ensemble, c’est 13,90 euros. Comptez une bonne petite après-midi si vous voulez tout lire, tout écouter etc. On a fait une petite pause au Café Demel mais j’ai été assez déçue pas du café car il était très bon, mais du service… On m’avait prévenu, les Autrichiens n’aiment pas spécialement les touristes et encore moins les Français !

.

Je continue avec deux lieux que j’ai vraiment aimés ! La Osterreichische Nationalbibliothek : c’est la Bibliothèque Nationale d’Autriche comme son nom l’indique haha. C’est 8 euros l’entrée, en soi il n’y a rien à faire car on n’a pas le droit de toucher les livres, mais je trouve que c’est vraiment à voir ! Et après ça, on s’est dirigées au Naschmarkt qui ressemble à un petit marché couvert avec des spécialités du monde entier – car oui en Autriche ils n’ont pas vraiment de spécialité à eux ! J’ai alors mangé un Frischer Borek Mit Kase, j’en ai déduit que c’était d’origine turque et ça ressemble à un feuilleté au fromage haha. Et donc tout ça on l’a fait en une journée !

.

Pour la seconde journée, ça va être assez rapide puisque nous avons passé tout notre temps aux Château et Jardins de Schonbrunn. Nous avons pris le package Winter à 35 euros avec ça vous avez accès à l’intégralité du château, à tous les jardins, au zoo et à la serre tropicale ! C’est vraiment le truc à voir, c’est plein d’histoire, c’est magnifique et pour des souvenirs photos c’est dingue ! De manière générale, l’Autriche est un pays relativement cher mais pour les transports nous avons été étonné : c’est 8,20 euros pour un aller-retour à l’aéroport et nous avons payé 17,10 euros la carte 72 heures de transport. Après, vous pouvez aussi tout faire à pied, mais avec le froid, nous on a pris que le métro ! Comptez 400 euros par personne pour 4 jours et 3 nuits.

.

Vienne : la liste des choses manquées

.

Monuments : Funeral Museum Vienna, Prater de Vienne, École d’Équitation de Vienne, Volksgarten, Crypte des Capucins, Oberes Belvedere

Cafés : Café Pruckel, Kleines Cafe, Cafe Schwarzenberg, Café Hawelka, Café Mozart, Sacher Stube, Café Central, Café Landsmann, Café Bellaria, Café Sperl, Corbaci, Café Eiles, Veganista, Brass MonkeyDaniel Bakery, Café Goldegg

Restaurants/Bars : Jazzland, Supersense, Palmenhaus, Beaulieu

.

J’ai pu oublier quelques petites choses donc n’hésitez pas à demander dans les commentaires ;)

.

Des Bisous Viennois

4 décembre 2017
MES 10 COMMANDEMENTS 2018

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *