Sani Resort : Un Club Chill à Thessaloniki

.

Préambule

.

Hey hey hey ! Comment ça va bien ?! :) Alright, aujourd’hui on se retrouve pour un nouveau voyage en Grèce. À Thessaloniki (pour les Grecs) et Thessalonique (pour les Français). Petite rétrospective de ce pays… J’y suis allée deux fois ! Et les deux fois avec des personnes qui ne font plus partie de ma vie. Ce pays est habité croyez-moi haha.

Bref quand Sani Resort m’a demandé si je voulais venir trois jours, j’ai hésité et comme j’aime le risque, je me suis dit qu’il était peut-être temps de conjurer le sort. Me voilà donc, avec ma valise “cabine” – ouai ouai vous pouvez applaudir c’est une première – à m’aventurer avec des copines – of course, je n’allais pas partir solo.

.

Day 1 : Ouverture de la Saison

.

Il est donc 4h32 du matin… J’ai dû dormir une heure à tout péter ! Depuis que j’ai loupé mon vol pour Dubaï l’année dernière, je suis traumatisée des vols tôt le matin haha. Au moins j’ai eu le temps de boire trois cafés, de faire ma valise le matin même – ouai la veille j’étais à Disneyland Paris donc autant vous dire que j’avais la flemme.

Mon petit chauffeur passe me prendre direction CDG – Charles de Gaulle pour les Nuls – Terminal 2D avec Air Serbia. Ouai encore une première… À voir ! Après avoir couru pour ne pas louper notre vol – bah ouai les gars quand on change de porte on prévient – nous voilà en direction de Belgrade, notre première escale.

On a clairement toutes dormi… J’ai retrouvé Lucinda – une copine de Lyon depuis 4 ans ! Mais aussi Carolane que j’avais rencontré il y a deux ans lors d’un voyage de presse à Nice. Of course, ma Diane internationale que j’ai connu grâce à mes copines Nolwenn et Marine. Et enfin Valou, qui organisait au passage – ce n’était pas une mince affaire haha.

.

.

Après un premier vol assez turbulent – le plus petit avion que je n’ai jamais pris – on a 40 minutes pour prendre notre prochain vol en direction de Thessaloniki. C’est la course… Et en plus j’ai des espèces de contractions au bas ventre qui m’empêchent de courir ! L’angoisse suprême… Et finalement on l’a !

On arrive alors au tout petit aéroport de Thessalonique où un chauffeur nous attend ! Le van était splendide, dans une ambiance de tournée de musique, avec musique et télé intégrée. Après une heure de route, nous voilà donc arrivées dans notre havre de paix pour les prochaines 48 heures. Le lobby est très grand et les couleurs donnent un ton assez calme.

Après un check-in, accueillie avec une coupette de mousseux – que je n’ai pas bu, j’étais tellement pas bien – on nous donne nos cartes pour nos chambres. Petit détail qui a son importance, nous dormons au Sani Beach. Je vous explique au Day 2 les différences entre lui et le Sani Dunes, Sani Asterias & Sani Club.

.

.

Après 12 heures de transfert porte à porte, j’avais hâte de me poser. La déception pointe un peu le bout de son nez… On m’a vendu une Junior Suite et j’ai une Chambre Double. Sur le principe, rien n’est grave, mais il y a quand même 10m2 de différence et surtout la décoration n’est absolument pas la même.

En toute transparence, je ne vous conseille pas la Chambre Double, par rapport à la différence de prix. En revanche, je n’ai pas vu la Junior Suite, donc je ne peux pas vous dire non plus. Mais de manière générale, je vais vous conseiller un autre Sani, car dans le Beach, il y a beaucoup trop d’enfants et c’est assez bruyant…

Après avoir essayé de respirer tant bien que mal, tellement mon ventre me fait crier de douleur… Finalement, j’essaye de me changer et de faire quelques photos au bord de la plage avec le sunset ! Et puis on se dirige vers le restaurant Psaroyannos, à 5 minute à pieds du Sani Beach. Une vraie tuerie. Je recommande mille fois.

Nous avons demandé à tester la cuisine traditionnelle grecque au maximum – je connais déjà bien et pour le coup j’adore. Nous voilà donc avec pléthore d’assiettes rien que pour nos ! Tzatziki, pain pita, feta, caviar d’aubergines à l’ail, poulple, petits poissons, brochettes de crevettes, crudités et desserts traditionnels bourrés de sucre mais si bons.

.

Day 2 : À la découverte de Sani Resort

.

Après une nuit compliquée, je décide d’aller vite faire des photos, malgré le froid. Je vous rassure, c’est la basse saison là-bas, je vous conseille d’y aller l’été quand il fait vraiment chaud ! Le petit déjeuner du Sani Beach est vraiment incroyable ! Vous savez que je juge les hôtels sur le confort, la décoration et quand je suis déçue, la restauration est la chose qui me fait rester.

Prendre son café, ses oeufs et ses fruits avec la vue mer, il n’y a rien de mieux. D’ailleurs, je suis allée me balader et le sable est si fin, pour le coup c’est vraiment agréable. Et vous avez aussi des transats tout le long et la plage est entièrement privée, seuls les clients de l’hôtel peuvent y avoir accès.

C’est partie pour une visite des différents Sani Resorts. On commence avec le Sani Beach, celui où nous étions pour deux nuits. De mémoire, vous êtes obligés de réserver 3 nuits minimum. Je tiens à rappeler que les hôtels 5 étoiles – ce qui est son cas – ont chacun leurs critères. Sous entendu, un 5 étoiles grec n’a rien à voir avec un 5 étoiles français.

.

.

Le Sani Beach a une vue sur le Cap Sani. Il possède un spa – que je n’ai pas pu tester puisque j’étais trop malade… C’est surtout un hôtel pour les familles ! Il y a énormément d’enfants, même sur les parties où il est indiqué “Adults Only” ; assez dommage. Mais on n’est pas là pour empêcher les gens de vivre haha.

Ensuite, vous avez le Sani Club – mon préféré. Il donne sur la Mer Egée avec des collines d’oliviers et de pins. Le concept : des bungalows – vous comprenez pourquoi c’est mon chouchou haha. Je ne me rappelle plus du nom du restaurant où nous avons déjeuné, mais c’est celui qui donne sur la piscine directement et c’était vraiment délicieux.

Pour le coup, vous avez le droit de faire tous les restaurants de tous les établissements. Autrement dit, je vous recommande vivement d’y rester une semaine pour tout tester. A priori, sur cet établissement, il n’y a pas d’enfants – enfin j’en ai pas croisé. Et je sais que c’est la particularité du groupe Sani, proposer des hôtels en fonction des statuts des vacanciers.

.

.

Puis, vous pourrez découvrir le Sani Asterias. C’est l’établissement le plus intime de tous. Plutôt en direction des personnes agées, avec seulement 57 suites. Des chefs étoilés Michelin ont fait le menu de cet établissement. Les filles ont pu prendre le petit déjeuner là-bas le dernier jour, moi j’étais toujours patraque…

Dans chaque établissement vous avez plusieurs piscines et certaines font tout le tour ! Vous avez aussi des petits jardins de plantes aromatiques qui servent aux restaurants. Après de manière générale, c’est une question de goût, mais ça manque de couleurs et de matière. C’est plutôt assez plat – comme la plupart des choses en Grèce.

Enfin, on termine avec Sani Dunes. C’est selon moi le plus beau ! Le Sani Club c’est ce que j’aime le plus pour le confort, mais sur l’ambiance ça reste le Dunes. Réservé exclusivement aux adultes. Les meubles sont artisanaux, avec des tissus somptueux et un bois naturel. Déjà beaucoup dans mes goûts, c’est plus mon idée des vacances.

Cet établissement possède la plus grande piscine chauffée de Grèce avec une étendue de 3 500m2 qui fait tout le tour de l’hôtel. Notre petit tour terminé, nous avons pu aller dîner au Ammos Bar – là où se prend le petit déjeuner du Sani Beach le matin. Au niveau des restaurants vraiment allez-y les yeux fermés, tout est incroyablement bon ! Il y a 24 restaurants et 15 bars !

.

Day 3 : Le Soleil Revient

.

Et voilà déjà la fin de ce séjour ! C’est forcément à ce moment-là que je commence à aller mieux et qu’il fait un grand soleil qui tient bien chaud haha. Pendant que les filles prennent le petit déjeuner je me prépare pour essayer de refaire des photos avec une autre lumière et préparer ma valise pour le check-out de 11 heures.

Je vais être transparente et vous donner mon avis personnel. Quand on regarde le rapport qualité-prix clairement c’est un bon établissement. Mais il faut vraiment bien choisir entre les différents hôtels. Et ce n’est clairement pas au Sani Beach que vous pourrez vous reposer !

Pour résumer : Sani Beach pour les familles, Sani Dunes pour les couples qui aiment le design, Sani Club pour les couples qui aiment manger, Sani Asterias pour les seniors. Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de tester tous les restaurants, ni tous les établissements, mais c’est mon ressenti et je sais que les filles sont plutôt d’accord.

.

.

Après, vous avez beaucoup d’activités de proposer autour de tous ces hôtels ! Je vous en reparle dans le paragraphe juste après. Mais c’est l’avantage des grands resorts aussi. Vous avez la Worldwide Kids Company – si l’envie vous prend de vouloir un peu respirer en laissant vos enfants là-bas pour kiffer à deux.

Bref, voici toutes les activités que vous avez sur place : six courts de tennis ouverts jour et nuit, du ping-pong, du beach volley et un mini-foot ; pour les activités sportives sur terre. Ensuite, vous avez aussi du ski nautique, du parachute ascensionnel, une salle de fitness, visite de la réserve ornithologique et oiseaux.

On a vu des stands pour tirer à l’arc ! Très stylé ça. Pour ceux qui aiment faire la fête, vous avez les Beach Party. Et pour rester dans l’eau, il y a de la plongée sous-marine et du wake board. Enfin, la dernière particularité, c’est le terrain de tennis Rafa Nadal TC Academy inauguré par Rafa Nadal lui-même en personne.

En réalité vous avez tout un tas d’autres activités comme le yoga, le biking ou la balade en Volvo avec dégustation de mousseux sur les hauteurs grecques avec une petite histoire. Tout est très bien expliqué sur le site – pour le coup c’est assez rare d’avoir autant d’informations – donc je vous invite à aller voir en cliquant ici !

Mais vraiment je vous recommande de n’y aller que le jour où vous trouvez un vol direct et d’y rester au moins une semaine pour profiter de tous les restaurants et activités. C’est le plus grand resort de cette côté et il y a plein de paysages autour à voir ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires !

.

Des Bisous Grecs

12 mai 2019
The Lady Body #1 : Une Histoire Aux Poils

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *