Les Dieci Terre

Préambule

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien ?! (J’espère que je l’ai bien fait, ce n’est pas Marion qui vous écrit mais son Suisse, Sébastien Closuit). Il y a quelques mois, nous avons fait notre premier road trip à deux en Italie : direction la Ligurie. On a eu la chance de compter sur Volvo Car France qui nous ont équipé d’une Volvo XC 90. 

Les 5 terres étaient le moteur initial de notre aventure : ses petites maisons colorées, ses ruelles étroites, ses petites routes de montagne,… mais aussi l’ambiance italienne en général : la dolce vita ! Après l’Islande, on avait besoin de refaire notre recharge de vitamine C et de ressortir nos shorts-t-shirts dans une ambiance détente pendant une semaine. 

Au menu, 10 destinations qu’on se réjouit de vous présenter, en partant du Nord au Sud.

.

.

.

Comment s’organiser ?

Au Cinque Terre, il est possible de se loger dans les villages, à des prix intéressants parfois, si on a de la chance. Sinon, La Spezia et Levanto sont deux autres alternatives pour se loger à un moindre coût – plusieurs Airbnb proposent des logements authentiques.

Pour manger, on a préféré éviter les restaurants et se restaurer dans les petites boutiques qui proposent différents plats typiques comme les focaccias et les tartes.

Pour tenter de se déplacer en tranquillité et de pouvoir profiter de la vue sans une marée de touristes, on vous recommande de vous lever tôt car c’est vers 10h que les touristes débarquent. Comme les trains amènent par vague les visiteurs, il suffit d’attendre un petit moment pour retrouver un peu de calme. Les sentiers situés en hauteur sont aussi une bonne manière de fuir la foule qui n’est majoritairement pas faite de sportifs. Bien sûr, si vous le pouvez on vous recommande de vous y rendre hors-saison : soit en dehors de juin-juillet-août. Avril est souvent un mois recommandé pour profiter du soleil sans se faire écraser.

.

.
Comment s’y rendre ?

En voiture : Comme j’habite en Suisse, nous sommes partis de Lausanne en voiture en passant par le Grand Tunnel Saint-Bernard. Pour ceux habitant en France, l’A12 relie Gêne à celle de Livorno. De là, si vous prenez la sortie Levanto Carrodano vous arriverez à Monterosso, un des villages des Cinque Terre. Il ne vous reste plus qu’à choisir votre village à visiter.

En train : Pour les trains au départ de le Suisse, il existe des services au départ de Lausanne et arrivant à Corniglia par Milano Centrale et Levanto. Le trajet, y compris les correspondances, prend approximativement 7h41. Pour ceux qui résident en France, il existe la ligne Gênes > Rome ou Gênes > Pise. Il y a deux trains : l’Intercity, qui met environ 1h pour parcourir Gênes à Levanto (le premier village des Cinque Terre) et les trains régionaux qui mettent en environ 1h30.

En avion : L’aéroport de Gênes est le meilleur choix, pour prendre par la suite le train ou louer une voiture. Une navette (Genova Principe) vous attendra pour vous conduire en ville.

.

.
Comment s’y déplacer ?

Il existe plusieurs moyens de transports pour vous y rendre : le train, la voiture ou le bateau.

Le train : C’est de manière général la recommandation chez tout le monde et le moyen de transport le plus adapté. La plupart des arrêts se font directement dans le village mais en dehors des Cinque Terre, certains petits villages avoisinants seront uniquement desservis par le bus et les taxis.

A pied : la solution la plus économique mais la plus épuisante sûrement. Les sentiers sont très accessibles et simples, reliant les différents villages et offrant des vues superbes, très appréciées par les randonneurs. En plein été, il est recommandé de vous y rendre tôt le matin comme les températures augmentent rapidement.

Le bateau : permet aussi de se déplacer facilement entre les villages (à l’exception de Corniglia qui ne possède pas de port). La seule compagnie qui offre ce service s’appelle ‘’Consorzio Marrittimo Turistico Golfo dei Poeti’’. Des alternatives plus couteuses sont aussi possibles comme les petites embarcations des pêcheurs pour une escapade plus romantique ou les bateaux taxis.

La voiture : Si comme nous vous vous y rendez en période creuse et que vous n’avez pas peur des rues étroites, on vous recommande de vous y rendre en voiture. Bien qu’il y règne une politique anti-voiture, ne pas avoir la contrainte des horaires si on s’attarde dans certains villages et de pouvoir profiter d’une liberté totale dans nos itinéraires ont été un de nos critères de décision.

Comme on pensait faire un roadtrip, on a eu la chance de compter sur le modèle SUV super confortable de chez Volvo Car France : le XC90 T8 Twin Engine.

Comme pour nous l’idée d’un roadtrip est de visiter plusieurs paysages, on est sensible à leur préservation et c’est pourquoi il était important pour nous de conduire une voiture hybride plus respectueuse de l’environnement. On pourrait penser qu’une voiture à 7 places serait démesurée pour notre voyage mais comme on a beaucoup d’équipements pour notre passion commune : la création de contenu, en plus de nos autres valises. Comme il s’agit d’un roadtrip, le confort de la voiture a aussi été un de nos critères décisifs. La XC90, en plus de son design luxueux, possède des sièges en cuir qui sont ventiles (avec une option massage intégrée !) nous a permis de conduire plus détendus dans ces ruelles étroites. La sécurité est aussi un enjeux capital pour nous. Comme Marion conduit comme une italienne, sa conduite (très) sportive se devait d’être guidée par une technologie adéquate comme un mode power utilisant l’essence et l’électricité pour les dépassements rapides, le volant qui vibre s’il y a un dépassement des lignes, une conduite assistée, un système radar ultra performant qui évite les casses et un frein d’urgence au cas où une voiture deviendrait un obstacle. Comme on se perd facilement dans ces ruelles italiennes, l’option localiser son véhicule est également un option très intéressante, tout comme démarrer son véhicule à distance et programmer le chauffage en cas de pluie immédiate (oui, on n’a malheureusement pas eu que du soleil). Au final, ce petit bijoux soucieux de l’environnement nous a permis de nous placer au coeur de l’action tout en nous escortant en toute sécurité à nos différentes destinations.

.

.

.

Quel itinéraire ?

Rapallo

On commence cet article avec cette petite ville située au bord de mer et un élément qui sera partout présent les prochains jours : le marché. Le mercato del Giovedi longe le bord de l’eau, la fameuse promenade Vittorio Veneto qui conduit au château. L’eau calme, les rochers escarpés, les brèves négociations en italien aux différents stands et les 25 degrés nous plongent directement dans cette ambiance de vacance tant recherchée ! On a pris notre dernier Airbnb ici.

.

.

Portofino

On entend beaucoup parler de Portofino mais peut être avec un peu trop d’engouement. Arrivés pour le coucher du soleil, on a profité d’une terrasse au bord du port, l’incontournable spritz à la main. Les maisons restent très jolies mais pour être honnête, ce St-Tropez à l’italienne n’a pas séduit notre coeur. Beaucoup (trop) de boutiques luxueuses et de restaurants touristiques ont pour nous volé l’authenticité de ce qu’est initialement un village de pêcheur. On ne recommande pas cet arrêt où les prix sont plus élevés et les rues dénudées de vie.

.

.

Sestri Levante

Toujours dans cette ambiance portuaire et dotée de deux magnifiques baies, on retrouve ici notre fer de lance. Notre premier Airbnb situé au sommet de la colline, nous n’avons pas hésité à sortir de notre nichoir pour descendre dans ces petites ruelles animées et marcher le long de la célèbre Baie du Silence. Au retour, nous nous sommes arrêtés dans une des fameuses Panificio (Luca 2) recommandées par notre hôtes pour y acheter des arancinis et des focaccias. Bien qu’un peu touristique, on comprend son succès et cet endroit reste néanmoins un incontournable de la région.

.

.

Monterosso

On arrive à notre premier et le plus grand village des Cinque Terre. Si vous prenez le train, il vous y conduira au coeur même du village, à quelques pas de la mer. Pour être honnête, ce n’a pas été notre “Terre” préférée. Mais on peut relever le sentier bleu : un joli chemin longeant le bord de  mer et s’engouffrant dans la montagne pour nous y conduire directement à Corniglia en 1h30. On retrouve également ici les petites échoppes à l’italienne qui font de Monterosso un détour intéressant.

.

.

Vernazza

Quand on parle des Cinque Terre, une des images qui nous vient immédiatement en tête est cette agglomération en relief de maisonnettes colorées. On n’a pas été déçus ! Après être montés sur le sentier qui surplombe le village dans le but de faire un des spots photo connu, on a pu y admirer toute l’architecture propre à cette région. C’est vraiment ce genre de points de vue qui permettent d’admirer toute la splendeur de ces petits villages italiens et qui valent ces marches d’une dizaine de minutes à chaque fois.

.

.

Corniglia

Innacessible en bateau, c’est le seul village des Cinque Terre qui n’a pas de port. Niché sur un promontoire, cette troisième terre aux couleurs pastelles ne perd pas de son cachet. Les ruelles plus étroites, incrustées de divers boutiques, peuvent faire frémir certains claustrophobes mais la terrasse au bout du village offre une vue sublime. Ses maisons sont légèrement différents des quatre autres villages étant plus petites.

.

.

Manarola

Retour à ces fameux ports entourés de leurs façades colorées, Manarola était notre deuxième “Terre” préférée et une des plus photographiées. Elle serait la plus vieille des Cinque Terre ! Un chemin longe également le bord de mer, offrant une vue complète sur le port : c’est le fameux sentier ‘’Via Dell’Amore’’, conduisant directement à Riomaggiore. Il est possible d’admirer Manarola de partout, dont depuis le port pour vous donner cette sensation d’être tout petit face à ces immenses murs vivants qui se dressent devant vous. On  vous recommande de rester au coucher de soleil, qui plonge le village dans l’or.

.

.

.

Riomaggiore

On arrive au dernier village des Cinque Terre et à notre gros coup de coeur : Riomaggiore. Fondé au 8ème siècle, il est composé de la gare d’où part le ‘’Via Dell’Amore’’, le vieux village et sa jetée. La ruelle principale très animée nous conduit directement au bord de mer. Arrivé au port, des escaliers sur la gauche longe les maisons menant à une plateforme où on peut profiter d’une vue globale du village, un spot très prisé des touristes. Le chemin continue pour au bout offrir une belle vue sur toute la côte Est. Il est aussi possible d’emprunter le chemin rocailleux et un peu escarpé dressé sur la mer mais qui offre un panorama magnifique sur l’ensemble de Riomaggiore.

.

.

La Spezia

On ne quitte pas l’ambiance des Cinque Terre pour autant avec cette ville de la province du même nom. La Spezia se visite facilement à pied et il est possible de longer son imposant port, animé par les arrivées, les départs, les pécheurs et le personnel des ferries. Bien qu’on retrouve un peu plus d’espace, les ruelles incrustées de différents petits magasins et restaurants ainsi que la belle promenade le long du port vous permettra de retrouver un peu plus de mouvements tout en restant dans cette ambiance très italienne. On vous recommande de vous perdre dans cette vieille ville qui, pour les amateurs d’histoire, recèle de superbes monuments. On a d’ailleurs dormi trois nuits dans un Airbnb.

.

.

Porto Venere

On termine avec cette petite ville également située dans le parc national des Cinque Terre en Ligurie. Propre au parc, les maisons bariolées et son petit port reste sur la même longueur d’onde que les autres villages. Elle habite une grotte sous-marine pour les moins frileux d’entre vous. Sans surprise et au même titre que les Cinque Terre, Porto Venere est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses monuments anciens (les églises San Lorenzo et San Pietro par exemple) et son architecture particulière font de Porto Venere une destination à ne pas manquer.

.

.
Quel budget ?

En Italie, les prix sont généralement bas. A titre d’exemple, une bonne pizza coûte entre 6-8 euros et le café 2 euros. C’est aussi le cas pour les Airbnb où une nuit coûte 90 euros environ pour une jolie chambre bien située. L’activité principale étant la marche pour visiter l’intérieur des villages, on n’a pas prévu un budget ‘’activités’’. 

Comptez environ à 130 euros par jour pour deux, sans compter les frais de transports (location de voiture, péages, essences, billets de train, de bâteau, d’avion,…).

.

.
Un autre itinéraire ?

Si vous avez 4-5 jours : vous aurez largement le temps de faire les Cinque Terre, mais seulement.
Si vous avez 6-8 jours : vous aurez le temps de faire notre itinéraire tranquillement.
Si vous avez 9-12 jours : vous aurez le temps de faire notre itinéraire ainsi que la capitale de la Ligurie, Gênes, ainsi que Sanremo, Vintimille, Alassio & Lerici.

28 août 2019
New York : Ma Première Américaine
29 décembre 2019
Un Road Trip en Islande

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *