Ibiza

Holà ! J’espère que vous allez bien ?! Avant de commencer mon petit tour d’Ibiza, j’avais besoin d’écrire des mots sur ma rentrée. Complètement pas préparée, je subis un peu un rush cette année. Je me remets beaucoup en question sur la création de mes contenus, comment je peux utiliser chaque réseau social et ce que j’ai vraiment envie de montrer. Le plus simple étant d’avoir votre avis ! J’ai donc fait des sondages via mon compte Instagram (@theladyjersey) et ce qu’il en ressort est que vous avez envie de plus de voyages. Chose parfaite pour moi, car je vis pour ça. J’en deviens même triste si je n’ai pas un voyage à organiser. Sauf qu’au niveau du format, j’ai encore du mal à savoir ce que j’ai vraiment envie de faire…

Pour la partie Instagram, j’ai créé cet été mes Presets Lightroom pour avoir un réel feed qui fait rêver et voyager. Il y aura donc plus de couleurs ! Même si je préfère toujours les tons orangés, rouge et marron. Le bleu et le vert ont fait leur apparition – forcément dès qu’il y a du ciel ou des arbres c’est plus pratique – et le jaune, rose et violet vont certainement pointer le bout de leur nez. Il faut revoir encore quelques petites retouches mais dans l’ensemble je trouve que ça match mieux avec personnalité heureuse et optimiste. J’ai aussi décidé d’arrêter de vous polluer avec des wordings trop longs donc c’est principalement de l’anglais assez basique pour que tout le monde comprenne.

Il me reste donc mon Blog et ma chaîne YouTube a gérer… Ici, je n’aime plus l’effet « site vitrine » j’ai envie de revenir au blog classique avec un enchaînement d’articles. Je pense même supprimer tous mes anciens articles pour que ça soit uniquement un blog spécialisé dans le voyage. Je cherche une personne pour développer cette partie de mon projet, mais j’y reviendrai à la fin de l’article car l’équipe va s’agrandir. Pour ma chaîne YouTube, la réflexion est assez identique. Je ne veux faire que du voyage, mais le format vidéo est plus difficile à aborder je trouve… J’ai les images que je veux en tête, mais impossible de les retranscrire au moment de filmer puis après de monter. En réalité, je suis tellement passionné par les voyages, que passer ma journée à faire des InstaStories, des photos pour Instagram, des photos pour le Blog c’est déjà très prenant. Alors filmer avec ma caméra et mon drone en plus, je me retrouve avec un sac à dos de randonnée à chaque fois, c’est compliqué… Surtout pour une princesse comme moi hihi. Du coup, je pense privilégier les Vlogs uniquement pour les voyages d’au moins 4 jours. Comme ça, je ne suis pas frustrée de me dire qu’il faut que je filme tout en catastrophe pour tenir au moins 3 minutes et que les rushs ne me plaisent pas.

En revanche, je trouve toujours intéressant de combiner : Article sur le Blog + Vlog sur YouTube ! Comme je ne parle pas dans mes vidéos, que c’est vraiment pour vous faire rêver et aussi me garder des souvenirs à vie, avoir un article pour vous expliquer les coutumes, vous donner les bonnes adresses etc me semble important ; et d’un autre côté la vidéo rend le voyage plus vivant.

Voilà c’était ma petite auto-réflexion, mais de poser les mots me permet de la rendre plus réelle et de l’appliquer. Donc c’est partie pour une année de voyages & de rêves. J’ai tellement de chance de pouvoir vivre de ma passion, d’avoir tout le temps des projets, de pouvoir agrandir mon équipe et faire travailler les gens, c’est ce qui me rend la plus heureuse et c’est grâce à vous !

.

Ibiza : un mix entre Santorin & Marrakech

.

Le titre de ce premier paragraphe va certainement en énerver plus d’une, mais c’est mon ressenti global visuellement parlant de l’île. Et c’est tant mieux car j’adore Santorin, j’adore Marrakech donc avoir un combo des deux, vous l’aurez compris, j’ai trouvé mon petit coin de paradis à seulement 2 heures de vol de Paris.

.

7.00 Ōsaka me réveille car elle a faim. Après son petit-déjeuner, c’est parti pour une petite promenade matinale et je ne réalise pas que dans quelques heures je suis sur une des Îles Baléares… La raison de mon voyage ? Pas sure qu’il en faut vraiment une, mais c’est le cadeau d’anniversaire de mon meilleur ami pour ses 29 ans ! On était partis sur Tel-Aviv, mais comme il a déjà fait, on a préféré choisir une destination inconnue de tous les deux.

.

9.00 Let’s Go avec Taxify pour aller à l’aéroport d’Orly – Section Sud avec Transavia ! Je vous parle toujours de la même compagnie, mais les prix sont vraiment hyper avantageux par rapport aux autres compagnies – il suffit d’aller checker les comparateurs de prix. Donc quand on peut payer moins cher, il ne faut pas hésiter ! Après, j’ai beaucoup de mal avec les personnes qui se plaignent des services… Certes, à l’aller on n’a pas pu manger, car trop tard : « On va atterrir, on ne peut plus servir » quand il ne reste que notre rang et celui de devant forcément on est déçus mais pas besoin de faire un esclandre. Comme au retour, une dame a crié sur une hôtesse parce qu’elle avait bouger son chapeau de compartiment à bagages ! Y’a un moment, j’ai juste envie de dire : Si tu veux un service au max, bah tu te prends un billet sur La Première d’Air France comme ça t’embête personne. Bref, meilleure compagnie pour voyager en Europe !

.

16.00 Après 2 heures de vol, une arrivée sous le soleil, une queue de taxis très bien organisée nous voilà partie en direction de notre hôtel. A l’opposé de l’aéroport, on a 45 minutes de trajet, donc de quoi voir le paysage en avance ! Et là, Loïc et moi n’étions pas prêts. On s’attendait vraiment au cliché de la fête qui bat son plein de partout, mais en réalité pas du tout. C’est très sauvage, il y a énormément de végétation. Les maisons sont toutes carrées, avec des toits plats, en craie exactement comme à Santorin. Sauf que les ornements sont plutôt ocres & moutarde d’où ma connotation envers Marrakech.

.

.

Hacienda Na Xamena : The Little Paradise

.

Habituellement je vous parle surtout des hôtels sur mon compte Instagram, mais là j’avais vraiment envie d’y consacrer un ou plusieurs paragraphes, on verra au fur et à mesure car l’expérience était juste incroyable !

.

17.00 Nous voilà arrivés sur notre lieu de résidence pour les 3 prochaines nuits. Comme c’était le cadeau d’anniversaire de Loïc, il n’était au courant de rien ! J’ai donc choisi un établissement qui reprend typiquement les codes de Santorin dans son style, l’une de ses destinations favorites. Allez checker son compte Instagram (@_l_o_i_c_) vous comprendrez. Et comment vous dire qu’on a été subjugué par la beauté de l’établissement ! Je n’ai pas vu d’autres chambres d’hôtels sur l’île, mais je pense objectivement qu’il n’y a pas plus beau.

.

19.00 Nous partons donc à la découverte de ce lieu, où vous pouvez clairement tout faire sur place, si vous n’avez qu’une envie : chiller ! C’est un hôtel 5 étoiles et il les mérite largement. Salle de sport, spa, conciergerie, salle de jeux, salle de cinéma, piscine intérieure, piscine extérieure, bar, restaurant lounge, restaurant gastronomique, boutique et d’autres services qui rendent votre séjour inoubliable. J’avais demandé à l’établissement de nous louer un scooter pour les 4 jours, il était garé sur le parking avec clé et casques, au top !

.

.

Plages et Farniente : le Combo Parfait

.

7.00 Notre temps étant très compté, nous savions que le sommeil ne serait pas vraiment de rigueur. On se lève, on prend un petit déjeuner buffet absolument divin avec de la charcuterie, du fromage, des spécialités d’Ibiza, des pâtisseries, des œufs cuisinés de toutes les façons, des crêpes etc. Puis nous voilà prêts pour notre première journée à Ibiza avec comme objectif de voir plusieurs plages.

.

On commence donc par aller à Cala Xarraca, tout au Nord de l’île. Honnêtement, elle ne vaut pas tellement le détour… Il y a beaucoup d’algues, il n’y a rien autour, c’est plus comme une crique perdue au milieu de nulle part. Donc si vous aimez être isolés c’est parfait, mais nous on préfère avoir de belles étendues avec l’eau transparente.

On enchaîne alors avec les plages du Sud, là où elles sont toutes. On commence par Cala Comte, la plus connue et donc la plus peuplée. Impossible de se trouver un joli coin de sable, mais par contre visuellement, elle vaut vraiment le détour. C’est ici qu’il y a également le restaurant Sunset Ashram qui fait des spécialités libanaises. Nous n’avons pas testé car nous n’avions pas faim, mais c’est vraiment très sympa, même à privatiser pour un événement je recommande.

Puis on termine avec Cala Bassa, celle que j’ai préférée ! Alors par contre, pas la partie avec du sable, car pareil elle est bondée de monde, mais la partir plus en pierres, où vous pouvez descendre des petites criques intimistes.

.

16.00 Après nos escapades plages, qui sont plutôt cools mais honnêtement, nous sommes sur le chemin du retour. Ayant eu la chance de voyager, il y a des plages bien plus belles ailleurs. Anyway, nous n’avons presque plus d’essence, nous sommes à la recherche d’une station. Une fois arrivée, impossible de savoir quel carburant mettre et c’est inscrit nulle part dessus. Après avoir checké mon ami Google on a mis du SP 95. Je vous le dis si jamais vous avez le même cas de figure. Et pareil, je demande à la nana de la station – c’est encore à l’ancienne – de me mettre 20€, elle me dit 5€ suffisent. Et au final, on a dépensé 3,81€ pour faire le plein – avant que tout nous gicle à la figure haha.

.

18.00 On se pose un peu, pour profiter quand même de l’hôtel et faire quelques photos mais aussi un premier bilan et aperçu de l’île. On sent que les personnes, surtout celles qui vont à la plage, sont bien dans le délire hippie, cool, chic and chill. Personnellement j’adore cette philosophie, mais j’ai besoin que ça bouge aussi. D’ailleurs, en parlant de bouger, faites attention c’est comme à Bali, ou en Corse, ou sur n’importe quelle île je pense, on ne se rend pas compte des distances ! Pour faire une quinzaine de kilomètres, comptez 40 minutes, les routes sont plutôt sinueuses dans la partie sauvage de l’île. Mais les paysages sont à couper le souffle, je recommande vraiment même de le faire en voiture pour plus de confort et aller arpenter toutes les routes du Nord de l’île.

.

20.00 Ils annoncent de la pluie, du coup on préfère prendre un taxi pour récupérer le Sud de l’île, la partie la plus connue. On voulait aller manger au 105 by La Cantine, mais il a fermé, pour ceux qui ne savaient pas. Du coup, on s’est dirigé vers le restaurant La Oliva et la rue dans laquelle il se trouve est vraiment trop trop belle, mais j’ai beaucoup de mal avec les minis-terrasses en pentes toutes serrées. Donc finalement on a terminé dans un bar à tapas, le plus classique ! Ha oui, et les boutiques ferment tard environ 22-23 heures ! J’ai donc fait du shopping chez Zara – encore une fois.

.
.

Fêtes et Jet Set : le Combo Nocif

.

7.30 Pour notre journée du dimanche, on s’est dit qu’on allait se balader en scooter et aller voir plusieurs restaurants & hôtels que j’avais dans ma liste pour faire de jolies photos.

Bon… Clairement, j’ai été étonné de voir que sur une si petite île, il y a comme un genre de périphérique permanent. C’est assez impressionnant, sur la partie Sud de l’île et avec l’aéroport, j’ai l’impression de me retrouver dans la grande couronne parisienne. Pas très vendeur. Mais à part ça, comme la plupart du temps, j’ai été déçu par les endroits que l’on voit beaucoup sur Instagram, très trendy, ou très conceptuel car une fois en vrai ça ne rend pas du tout la même chose.

.

14.00 On vient d’arriver dans le Sud de l’île. Une fois que vous avez fait le centre historique d’Ibiza avec des grands murs en pierres, des sols en pavés, très joli, vous continuez plus au Sud, là où il y a la fête.

Je n’ai clairement pas les codes d’Ibiza pour faire la fête, c’est un peu comme à Saint-Tropez ce n’est pas forcément mon délire, j’ai du mal avec le comportement des gens et je préfère mille fois les festivals. Bref tout ça pour dire que nous sommes arrivés, dans un petit village où se trouve le Tropicana Hôtel et j’ai été choqué de voir des déchèteries à ciel ouvert… Pareil, on arrive à l’hôtel, même si je m’attendais à du cheap et un effet très Los Angeles, j’ai été hyper déçue de la piscine, du bar, tout est trop petit, les gens qui marchent dans la rue ont vue sur la piscine et l’établissement n’est même pas bien entretenu, j’avais l’impression de rentrer dans une maquette des Studios Disney.

.

17.00 Passée cette déception, on a préféré abandonner mes autres adresses, le temps nous était compté. Mais voici quand même celles que j’avais notées, comme ça si certaines personnes les ont faite vous me donnerez votre avis et pour les autres ça peut compléter votre liste. Pour les Beach Clubs : Bikini by Cathy Getta, l’Experimental Beach Club, Hard Rock Beach Club, Ushuaia Beach Club, Lío, Beso Beach. Et pour les restaurants, le Blue Marlin, Passion Café, La Paloma, Patchwork, Heart, Trattoria del Mar. Pour les hôtels honnêtement, rien n’est mieux que la Hacienda Na Xamena !

Au final, vous l’aurez compris, nous n’aurons pas fait la fête, mais ce n’est pas plus mal, car ça ne donne pas très envie, tout est hyper cher ! Je ne comprends même pas que certains viennent encore à Ibiza pour ça ! À mon avis il y a bien plus beau à voir ailleurs ;) En revanche, je vous conseille vivement pour aller chiller et visiter les coins de verdure ! Et heureusement que nous avions choisi un hôtel parfait pour ces vacances ! On a passé notre lundi à bronzer, chiller au bord de la piscine avec une vue sublime juste avant notre retour sur Paris ;)

21 septembre 2018
Clarins à Porto Vecchio
8 octobre 2018
My Air BnB Experience

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *