BALI : La culture du nord et sa spiritualité

Voici mon second article sur Bali, celui qui reprend une semaine riche en émotions… La plupart des gens voyagent tout de suite en arrivant, moi je préfère me reposer !
C’est plus simple pour pouvoir encaisser les choses que l’on va voir, qu’elles soient belles ou pas. Et vous allez voir que dans cet article, c’est le début d’une nouvelle moi !
.
Samedi 12 Mai – 14h00..
.
Je suis excitée comme une puce, après avoir passé une journée à Nusa Penida et en avoir pris plein les yeux, je suis enfin prête pour une nouvelle histoire : celle du Nord !
Et on part pour 2h30 de voiture, direction Munduk, une petite ville où les plantations de café et bien d’autres choses y naissent. Finito les cocktails, bonjour l’aventure..

.
Nous avons choisi d’aller au Munduk Moding Plantation pour y passer deux nuits. Cet établissement vis principalement de la culture qui l’entoure et produit son propre café.
Il y a une dizaine de villas et une dizaine de chambres. Nous avons pris la chambre la plus éloignée du lobby pour se sentir seuls au monde.

.
C’est aussi l’un des établissements dans le top 10 des plus belles piscines du monde ! Elle s’étend sur 18 mètres de long et un jacuzzi est en dessous pour les frileux.
Car oui, les températures ne sont pas celles du Sud et ça fait du bien. Entre deux branches de bananiers, on contemple la vue et essaye de méditer. Je dis bien, essayer…
.
Finalement, c’est ce type d’établissement que nous préférons. Uniquement 10-15 villas/chambres pour être tranquilles, se sentir vraiment privilégiés et écoutés.
Terminado les gros établissements avec plus de 400 chambres où se mêlent du bruit non-stop avec des odeurs impossibles. Je parle pour ce type de voyage dit d’aventure !
.
On a adoré le côté vraiment cosy et perdu sur la montagne de notre chambre qui était en réalité une petite maisonnette avec sa terrasse, sa baignoire et sa douche en pierre.
Je recommande mille fois cet établissement, c’est notre 3ème favori. Si vous aimez manger, le restaurant est divin. Et le petit bonus du soir : un feu est allumé !
..
Dimanche 13 Mai – 19h00.
.
Nous sommes épuisés, dans le bon sens du terme, par notre journée. Après avoir loué un scooter auprès de l’établissement pour 6 euros, nous voilà partis.
Cette fois-ci, je savais exactement ce que j’avais envie de voir : des rizières, des temples et des cascades. Le traditionnel combo si vous venez ici.
.
Je vous ferai un article avec tout ce qu’il y a à voir que je n’ai pas eu le temps de voir. Mais pour cette journée, nous nous sommes d’abord rendu aux rizières de Jatiluwih.
Elles sont assez connues mais finalement il n’y a pas beaucoup de touristes. En revanche, quand vous rentrez dans le village on vous fait payer… Ils ont tout compris !
.
Ça vaut vraiment le coup de voir ça, même si finalement ce ne sont pas mes favorites. Tout dépend à quelle saison vous y aller, mais les épis faisaient pratiquement ma taille…
Difficile de voir l’étendue de cette façon ! Par contre, il y a une magnifique vue sur la montagne Agung, j’ai encore toujours le doute, mais je pense que c’est celle-ci !
.
Après une halte pour boire un coup, car il faisait à peu près 38 degrés à l’ombre ce jour-là, nous voilà partis à la recherche d’un temple. Le Pura Ulun Batur !
Une vraie déception… Bon déjà il s’est mis à pleuvoir. Mais au-delà de ça, c’était le premier monument que je voyais avec autant de touristes. Impossible de faire une belle photo.
.
Sincèrement, si vous avez du budget sans trop vous poser de questions – l’entrée ne coûte que 4 euros de toute façon – faites-le, mais sinon passez votre chemin.
Ça m’a fait annuler les visites du Tanah Lot et d’Uluwatu… Je n’ai rien contre les touristes en étant moi-même une, mais je trouve aberrant que les lieux ne filtrent pas plus les entrées.
.
Bref, après 5-10 minutes à contempler ce temple où il n’y a aucune inscription sur son histoire, on décide de partir à la recherche d’une cascade : les Twins Bunyamala.
Et alors là, je crois que ce sont des souvenirs à vie ! On n’avait presque plus d’essence, il faut descendre sur environ 5 kilomètres une route qui n’en est pas une…
.
Même les chauffeurs de taxi laissent le peu de touristes qui osent y aller environ 2 kilomètres avant l’arrivée. C’est vraiment ultra-sportif, mais ça vaut carrément le détour !
Surtout qu’on était peut-être une quinzaine, parfait pour garder de beaux souvenirs dans l’appareil photo et dans le drone. On a vraiment adoré.
.
.
Lundi 14 Mai – 6h00.
.
Je n’avais pas envie de quitter le MMP sans faire des photos au lever du soleil où la lumière est la plus belle ! En montagne, passé 12h00, il n’y a que des nuages…
Après un excellent petit-déjeuner, un massage traditionnel balinais d’une heure en duo (qui était absolument divin, c’est mon favori) ; nous voilà repartis pour 2h00 de route.
.
On a pris le taxi avec l’hôtel, je ne vous recommande pas de passer par les hôtels mais plutôt d’essayer d’en trouver dans la rue.
En effet, les hôtels se prennent une marge et du coup vous payez plus cher… Dommage ! Je vous parlerai des taxis et des choses à savoir sur Bali avant de partir dans un autre article.
.
Après une énième course en taxi, nous voilà arrivés à notre hôtel au Nord d’Ubud : Hanging Gardens ! Je ne pensais pas que ça serait aussi excentré…
Pour ne rien vous cacher, c’est le seul hôtel sur lequel j’avais énormément d’attente avec ses 7 étoiles au compteur ! Et bien la déception a été là.
.
Déjà, impossible de réserver de scooter pour le lendemain, on nous dit qu’il faut prendre la navette ou un taxi pour aller dans Ubud centre pour en louer un…
Ensuite, les navettes sont toutes les deux heures, à 30 minutes d’Ubud et si vous ne voulez pas attendre, c’est 60$ USD – cette blague !
.
Enfin, on doit fermer toutes les portes et les fenêtres avant 22h pour que les singes ne rentrent pas dans les villas… Bref, une vraie prison dorée ! Pour terminer la chose et vous faire rire, on a demandé par curiosité si on pouvait prendre un petit déjeuner bateau, comme c’est assez connu, et c’est 175$ USD !
.
Je veux bien aimer le luxe, évoluer dans ce milieu car j’ai beaucoup de chance d’avoir accès à ce type de prestation, mais dans cet hôtel il y a un réel décalage entre la prestation et son prix. Je m’explique… Payer le prix fort si le service et la qualité du service/produit sont là, ne me dérange pas. Mais dans cet hôtel, personne ne vient vous bichonner.
.
Dès qu’on demande quelque chose on vous répond par : c’est X$ USD. J’ai demandé de l’eau gazeuse à la place de l’eau plate pour mon petit-déjeuner et bien c’est payant !
Alors que les 5 autres hôtels m’ont dit oui, et c’est là pour moi la qualité du service. Au prix où je paye la chambre, j’estime avoir droit à ma bouteille d’eau gazeuse gratuitement.
.
Passée ma déception et mes caprices de petite fille, sauf si vous avez un budget de 10K€ la semaine et que vous souhaitez rester enfermer dans cette fausse jungle, ciao.
Après l’architecture est dingue, même si ça ne vaut clairement pas tout ce qu’on en dit autour. À voir une fois dans sa vie pour un dîner si c’est possible.
.
Petite aparté sur la photo ci-dessous au passage ! Lorsque nous sommes partis, nous avons pris du matériel photo/vidéo, mais on a surtout emmené notre nouvel ordinateur ; le Spectre 13 de HP. C’est l’ordinateur le plus fin du monde, très pratique lorsque l’on voyage beaucoup comme nous ! Et du coup tout est compact et il rentre dans un sac à dos sans prendre de place.
.
Il ressemble beaucoup à la Surface mais en plus grand et l’écran est aussi tactile. Par contre, sa qualité en 4K est dinguissime ! On l’a pris pour regarder nos séries favorites le soir avant de se coucher. Je m’en servais également pour gérer mes e-mails (même si je ne travaillais pas beaucoup) et c’est vraiment bien pensé comme machine.
.
Il existe en noir mat et en blanc comme ici ! Il a une autonomie assez bonne mais surtout il se recharge intégralement en 30 minutes grâce à une des technologies inventées par HP. Pratique quand comme moi on passe sa vie dessus mais qu’on oublie de le brancher. Et il est super rapide aussi ! Du coup, maintenant quand je voyage je prends le HP et les autres restent à la maison ;)
.
.
Mardi 15 Mai – 9h00.
.
Après une nuit au milieu des fourmis, le seul point « positif » de se sentir dans la jungle, on décide d’aller visiter le centre d’Ubud, que tant de gens m’ont parlé.
Au passage, je ne sais pas si c’est possible, mais ce matin-là, j’ai eu de bonnes surprises sur le Hanging Gardens – il en faut, je ne suis pas méchante non plus.
.
Le petit déjeuner est vraiment excellent ! Ce sont les meilleurs Œufs Bénédictes Royaux que j’ai mangés et la vue et le calme vous coupent le souffle !
Je ne sais pas si c’est possible, mais je vous recommande vraiment cette partie si vous avez envie de voir l’établissement. Et ce qui est vraiment sympa…
.
… C’est de suivre le panneau « River » qui vous fait descendre tout l’hôtel dans une espèce de téléphérique, c’est assez marrant, pour passer devant le spa notamment.
Et vous avez une petite maisonnette qui donne sur une rivière privatisée par l’établissement, où vous pouvez vous faire masser ou prendre un pique-nique. C’est très romantique !
.
Finalement, je pense que ces 48 heures au Hanging Gardens n’étaient pas dans notre karma. Nous n’avions jamais eu de pluie et voici qu’elle pointe le bout de son nez.
Et pas qu’à moitié… Je suis partie en short, les bras nus avec un scooter sans essence et voici le torrent qui arrive. Au moins j’ai pu m’abriter avec un gentil papy et discuter.
.
Une fois l’accalmie arrivée nous avons pu reprendre notre route ! On se dirige donc vers la Monkey Forest. Je comprends que certaines personnes soient fascinées par ces animaux, mais pour moi, c’était hors de question de payer pour aller voir des singes alors qu’il y en a de partout dans les rues d’Ubud ! Et entre nous, je n’aime pas spécialement cet animal très mesquin…
.
Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est qu’il y a un moment vous avez un parking (vide) et en face des cordes pour ne pas rentrer et bien sur l’un des côtés – tout dépend de par où vous arrivez – il y a un petit chemin que les scooters empruntent et en fait il fait tout le tour du parc et donc vous pouvez voir des singes et ils ne viennent pas vous voir parce-que vous avez à manger ;)
.
Ensuite nous avons principalement fait du shopping à Ubud et ses alentours et nous avons vu aussi des monuments comme le Ubud Palace ou encore faire des Coffee Shops, ils sont tous plus beaux les uns que les autres avec une sensation de partir en Australie souvent ! Nous sommes également voir les sources du Tirta Empul où les Balinais vont se purifier par 11 fontaines.
.
Mercredi 16 Mai – 12h00
.
Il est temps de faire, pour la dernière fois, le changement d’hôtel ! On part, non sans regret, pour découvrir celui qui nous a le plus époustouflé ! Nous allons découvrir le Mandapa. Le Ritz-Carlton a plusieurs “Réserves” dans le monde, et le concept est génial. Bâtir un établissement en conservant la nature qui l’entoure.
.
Dans cet endroit situé au milieu de la jungle à 10 minutes d’Ubud, ils ont gardé les rizières mais également un temple d’origine. C’est un vrai havre de paix ! De la piscine on peut toucher la rizière, on peut aussi prendre un petit déjeuner en dessous d’une cabane, tout simplement romantique. Et le comble de tout c’est que la chambre fait environ 5 fois notre appartement haha.
.
Une fois arrivés, nous faisons quelques photos et nous décidons de rester à l’hôtel pour aujourd’hui et de prendre un scooter demain pour ce qui sera notre dernier jour à découvrir cette magnifique île ! Le soir nous avons mangé au restaurant qui donne vue sur la rivière du Agung, l’un des cadres les plus romantiques que j’ai faits dans ma vie.
.
Ça nous a vraiment scotché de voir à quel point il était possible de construire, nous en conservant la nature. J’aimerais ne faire que des hôtels comme ça ! Et les photos parlent d’elles-mêmes, c’était vraiment dingue mais même tous les mots où toutes les photos ne suffiront pas à décrire l’atmosphère générale de cet établissement.
.
.
Jeudi 17 Mai : 7h00.
.
C’est le dernier jour de visite pour nous, nous sommes donc déjà debout pour ne pas perdre une miette et je suis déjà nostalgique de ce que j’ai fait et triste de tout ce que je n’ai pas vu haha. On refait un tour par le Marché Central d’Ubud qui est absolument dingue tellement vous pouvez trouver tout ce que vous voulez notamment les paniers traditionnels que j’adore !
.
Nous sommes aussi allés voir les Tegallalang Rice, un petit peu déçue car le lieu est vraiment beau, mais il y a trop de touristes ! Déjà, on doit payer pour rentrer, mais c’est une femme enceinte de 8 mois qui nous a demandé de l’argent, il n’y a pas de prix fixe on donne ce que l’on veut… La police n’est pas vraiment présente d’ailleurs à Bali ! On n’a jamais entendu une seule sirène.
.
Et une fois la douane passée, haha, on découvre alors de jolies rizières beaucoup plus courtes, car récoltées, que Jatiluwih, le climat n’étant pas le même. Et là on commence à entendre des gens crier et ce sont tout simplement un alignement de dizaines de balançoires pour faire sa photo souvenir comme si on volait au-dessus de la rizière.
.
C’est une photo qui est certainement à faire, mais vous avez des tonnes d’endroits au bord des routes où ça ne dérange personne pour vous prendre en train de voler au-dessus de la jungle ou d’un lac ! Donc on décide de rebrousser chemin et de trouver un spectacle de danse très connu à Ubud ! Il y a environ 2-3 spectacles chaque soir dans des temples différents.
.
Nous avons opté pour un spectacle dit de transe où les Balinais rentrent en contact avec leur divinité ainsi que la cérémonie du feu qui est a été assez éprouvante pour moi d’ailleurs à la fin… Mais ça vous le découvrirez dans la vidéo qui arrive la semaine prochaine ! Je vous ferai aussi du coup d’autres articles plus généraux car je pense que vous assez lu pour aujourd’hui :)
.
Des Bisous Balinais
10 juin 2018
BALI : Le luxe du sud et ses îles
13 juillet 2018
Ma Féminité & Moi

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *