LA_SEDUISANTE

LA SÉDUISANTE.

.

L_EXTATIQUE

L’EXTATIQUE.

.

LA_MALICIEUSE

LA MALICIEUSE.

.

LA_SOURIANTE

LA SOURIANTE.

.

LA_COMBATIVE

LA COMBATIVE.

.

LA_MYSTERIEUSE

LA MYSTÉRIEUSE.

.

Fondé en mai 2013 par Marion Bertorello, “The Lady Jersey” est un blog minimaliste à la française. Sans prétention, il dévoile les aventures de cette lyonnaise, d’adoption parisienne au travers de la mode, de la beauté et des voyages. Mais il partage également les rêves, les ambitions et les déceptions de sa fondatrice, tel un journal intime.

.

“Poster au moins un article par semaine, représente pour moi un réel exutoire. Je sais que certains articles sont signés The Lady Jersey et d’autres Marion Bertorello. Pour moi, ce sont deux personnes différentes. L’une est confiante, souriante et rigolote, l’autre est authentique, spontanée et généreuse !”

.

Depuis trois ans, elle vous révèle ses coups de cœur artistiques, ses tendances favorites mais aussi ses coups de mou et ses interrogations sur la vie. C’est en partie grâce à son blog et à sa communauté qu’elle s’est créée au fur et à mesure et que son parcours en devient atypique.

.

“Chaque jour, je sais la chance que j’ai de pouvoir vivre de ma passion et des portes que ça m’ouvre au quotidien. Je profite juste de chaque instant de la vie que j’aime partager à ceux et celles qui me soutiennent depuis tant de mois.”

.

Née d’un papa maraîcher et d’une maman assistante de direction, Marion grandit dans la campagne lyonnaise jusqu’à l’âge de treize ans. Dans une grande maison au milieu des pommiers et des cerisiers, elle accueille son petit frère, Alexis et sa petite soeur, Alizée. Suite à la reconversion professionnelle de son papa, elle va découvrir la ville.

.

“J’ai adoré grandir dans une grande maison, entourée par la nature, avec des repas familiaux tous les dimanches. Mais le changement de cadre de vie a certainement été pour moi la plus grande révélation. Tout restait à découvrir !”

.

Après quatre ans à Chalon-sur-Saône et deux ans à Valence, Marion quitte le cocon familial à l’âge de dix-neuf ans pour rejoindre sa ville de coeur : Lyon. Avec un baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion, accompagné d’une spécialisation Marketing et d’une mention européenne, elle se lance dans la communication.

.

“J’avais un rêve : devenir pilote de chasse ! À la maison, on m’a appris la discipline, que chaque chose soit à sa place pour atteindre un équilibre. Mais ma vue, ne m’a pas permis de continuer dans cette voie. J’ai alors cherché ce qui pourrait me plaire. Depuis toute petite, j’accompagnais mon papa sur les marchés et les gens se rappellent de moi comme étant la petite fille qui parlait à tout le monde. À tel point que mes parents avaient peur de me perdre partout où on allait. (Rires)”

.

Marion se dirige alors vers un Brevet de Technicien Supérieur en Communication. Des études qui se sont révélées passionnantes. La première année, elle est en colocation dans le septième arrondissement, avec Anaïs, une amie toujours présente. Et elle travaille en parallèle les week-ends pour payer son loyer et ses études.

.

“Mes parents m’ont forgé un caractère à être indépendante. J’ai commencé à travailler lorsque j’avais 17 ans dans une jardinerie. J’ai demandé ma mutation sur Lyon. Les semaines étaient assez denses entre les cours, le travail, la colocation et mon compagnon de l’époque”.

.

Après son diplôme en poche, elle continue ses études en intégrant l’Ecole Française des Attachés de Presse, en admission parallèle. C’est de là que sa carrière professionnelle commence à se dessiner. Son blog est créé depuis six mois, elle trouve un super appartement dans le sixième arrondissement qu’elle partage avec son compagnon et ses nombreux stages lui ont permis de s’ouvrir à bons nombres d’univers.

.

“Intégrer l’EFAP a toujours été un rêve. Les quatre années étant trop onéreuses pour moi, j’ai décidé de l’intégrer seulement deux ans. Mais ces années ont été les meilleures ! J’ai d’abord effectué un stage de six mois dans une agence de webmarketing pour apprendre tous les rudiments du web. Puis j’ai intégré le Festival de Cannes pour étendre mes compétences dans l’organisation d’évènements, puis le magazine Marie-Claire et enfin le magazine Vogue, pour étoffer ma rédaction et mon journalisme. Tant d’expériences humaines et professionnelles qui ont su me définir en tant que femme.”

.

Enfin, avec son diplôme de Master en Communication, Niveau 1, en poche, elle plaque tout pour monter à la capitale en janvier 2016. C’est alors qu’elle intègre la marque Maje, appartenant au groupe SMCP. Une nouvelle vie, une nouvelle aventure !

.

“Après avoir obtenu mon diplôme, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire. Je me suis perdue. J’ai alors tout quitté pour tout recommencer. Certaines expériences et certaines erreurs m’ont énormément fait grandir. Maintenant je sais qui je suis et qui je veux devenir. Aujourd’hui, je peux même dire que je suis heureuse ! Tous les jours j’apprends des choses, autant d’un point de vue professionnel que personnel. Je continue mon avancée dans le cinéma. Et je poursuis mon ascension par passion sur les réseaux sociaux. Bref, je vis chaque jour comme si c’était le dernier avec les gens que j’aime (sourire ému).”

.

Vous pouvez poser toutes vos questions à Marion via le formulaire de contact.

.

Sorry, the comment form is closed at this time.