3 jours à Madrid

Holà ! J’espère que vous allez bien ?! On se retrouve aujourd’hui pour la découverte de notre voyage à Madrid avec Audrey. Pour ceux et celles qui me suivent sur Snapchat (theladyjersey) ; vous avez déjà vu pas mal de choses. Mais les photos ça parlent aussi et ça permet de garder nos souvenirs à mémoire ! On a passé trois jours vraiment géniaux entre visites touristiques des monuments, découverte de la gastronomie et bien sûr beaucoup de fous rires ! Je reprends chaque jour un par un pour vous donner envie de visiter cette capitale européenne. Vamos…

.

.

Jour 1 : de la pluie, mais de la culture acquise

.

Bon… Premier jour, il pleut, il fait froid ! Mon parapluie est clairement en train de rendre l’âme, je n’ai pas pris de vêtements en conséquence – bah oui, les gros pulls ça ne passe pas dans les valises au format cabine – et donc je suis déjà bougon ! Mais qu’à cela ne tienne, on se chauffe pour commencer à marcher – ou plutôt errer – dans Madrid à la recherche de ce dont on nous a parlé. Et oui, cette fois-ci, c’était un voyage improvisé du début jusqu’à la fin ; surtout la fin… Et le plus dur quand on arrive dans une ville étrangère, c’est de se repérer… Avec moi et mes yeux pourris et Audrey avec son blonditude, ce n’était pas gagné d’avance. Mais on a quand même réussi à gérer, après avoir évité une trentaine de parapluie massacreurs de tête. Le premier quartier était au sud de la ville, là où il fait bon de vivre. Mais on sent quand même que la crise est bien là…

.

On découvre alors la Plaza de Mayor avec tous ses chalets de Noël ! Dommage, on aurait préféré la voir sans rien pour le coup. C’est une très jolie place, elle m’a beaucoup fait penser à la Piaza Navone à Rome. Ce type de place où une fois à l’intérieur, on se sent comme enfermé dans une cour de château. La nuit s’est vraiment jolie, tout est éclairé et pour les fêtes, ils avaient mis des fausses géantes bougies sur chaque balcon. Madrid est la capitale d’un pays qui vit avec un roi et où la religion chrétienne est très présente. C’est vrai que passer les fêtes là-bas est assez dingue quand on voit toute l’énergie qu’ils mettent pour faire de cette ville un réel plaisir pour les yeux. On a aussi découvert l’anthologie de la ville : Chocolate con Gines ! Là où vous mangez des churros accompagné d’un chocolat chaud. Divin et lieu est rempli d’émotions :)

.

Avec ce temps pourri, on a donc eu le temps, l’après-midi, de faire le Musée du Prado (photo en-dessous) ! Ce musée est très connu car il possède des pièces uniques de grands peintres. L’entrée n’est pas très chère, de mémoire ça doit être 15 euros par personne et vous avez de quoi vous occuper pour au moins quatre heures. Après, je ne suis pas très sensible à ce type d’art assez ancien. Lire des descriptions de tableaux dont je ne vais pas me souvenir, je ne vois pas l’intérêt. Je sélectionne donc ceux qui ont frappé mon oeil. Après, il y a aussi pas mal de sculptures et beaucoup de choses autour de la religion chrétienne. C’est certain, que c’est à faire ! Mais j’avais préféré le British Museum à Londres et comme je n’ai toujours pas fait le Louvre – oui je sais, ça craint ! – je ne peux pas trop comparer. Par contre, il n’y a aucune attente et ça c’est plutôt pas mal.

.

.

Jour 2 : le retour du soleil avec son altesse royale

.

Le deuxième jour, coup de chance, le soleil pointe le bout de son nez. Bon, même s’il ne fait pas ultra-chaud, au soleil en terrasse on est quand même pas trop mal. On s’est dirigé tranquillement vers le Palais Royal. C’est le monument que j’ai préféré de tout notre séjour. Il est vraiment très très beau ! De même, l’entrée n’est pas très chère. On a réussi à se faire passer pour des étudiantes, on a donc payé 8 euros par personne. On arrive alors dans une immense cour avec d’un côté la photo de couverture de cet article et de l’autre celle où on est toutes les deux. Vous avez aussi une vue sur un jardin – il y en a vraiment beaucoup à Madrid – et l’architecture est vraiment très très belle ! Le Real Palacio est vraiment immense et regorge de souvenirs. C’est absolument à voir et pour le coup apprendre des choses sur le fonctionnement de la royauté espagnole, c’est intéressant.

.

Pour celles que ça intéresse, ce jour-là, je portais un pull Maje, une jupe Maje, des boots Maje et un sac Maje ! Mes lunettes sont de Saint-Laurent – et je ne les ai pas cassé ni perdu celles-là – et pour le soleil ça valait vraiment le coup. Même si le parapluie n’était jamais vraiment très loin dans notre sac. On a découvert également la Plaza Oriente (photo en-dessous) toute mignonne avec beaucoup de monde et habiter dans ce quartier est très cher. Quand le soir est arrivé, nous sommes allées nous balader de l’autre côté de Madrid, surtout toute la partie ouest. On a cherché un temple que finalement nous n’avons jamais trouvé – et ça reste un mystère – et après cette balade dans un jardin, nous sommes rentrées à l’hôtel pour passer une soirée cocooning. Et affronter la dernière journée, car prendre l’avion, ça crève haha.

.

Nous avons séjourné au Barcelo Emperatriz***** ! Je le recommande mille fois, il est situé au nord-est de la capitale, non loin du quartier chic de Salamanca. Dans une petite rue au calme, il propose des chambres toutes plus belles les unes que les autres. C’est un établissement qui est récent et la décoration à l’intérieur s’en fait ressentir. J’adore ! Notre chambre – ou plutôt méga-chambre – était située au 8e étage, autant vous dire que nous avions une vue imprenable sur tout Madrid, avec la terrasse qui va bien. En été, elle propose même un jacuzzi haha. Un super lit king-size, avec une literie de folie et une salle de bain tout en marbre – où nous avons passé pratiquement toute la soirée à faire des tests de nanas – avec un coffre-fort et un service en chambre ! Le petit déjeuner est juste royal, tellement délicieux avec des spécialités espagnoles. Je recommande vivement !

.

.

Jour 3 : de la verdure et un animal emblématique

.

Autant vous dire que nous avions envie de prendre notre temps en ce dimanche ensoleillé avec notre petit déjeuner quatre étoiles, tellement bon ! Les churros c’est la vie, surtout dès le matin. Après avoir pris des forces, nous nous sommes dirigées vers le parc Retiro, situé juste au sud de l’hôtel. Ce parc très joli, m’a beaucoup fait penser au Parc de la Tête d’Or à Lyon – avec les animaux en moins – de part sa diversité d’arbre, de fleurs et d’arbustes. Bon, par contre, on n’a pas l’impression d’être dans le sud, mise à part quelques pins qui se courent après. Mais nous nous sommes baladées, ça fait toujours du bien de voir un peu de verdure. C’est vrai qu’à Paris, on ne prend jamais le temps de faire ce genre de choses… L’architecture autour est dingue et nous avons même pu voir une exposition ! À quelques heures de partir, nous avions envie de marcher et nous sommes aussi passées devant la Casa Arabe, très jolie.

.

Puis nous avons tout remonté à pied, direction est, pour trouver une arène typique espagnole de corrida. Certes, c’est un sport, un art ou un métier, je ne sais pas trop d’ailleurs, qui n’est pas légitime dans ce monde. Personnellement, je ne suis pas pour tuer des animaux en public, les faire souffrir et voir des gens aimer ça. On a vu des vidéos impressionnantes ou clairement on ne comprend pas. Certaines corridas ne vont pas jusqu’à la mort et le côté impressionnant de la chose peut être sympa. Au final, nous avons été sur la Plaza de Toros pour voir la Arena de las Ventas. 25 000 personnes pouvaient admirer les spectacles. On a découvert les vêtements typiques – et certains vous glace quand vous voyez la quantité de sang dessus – comment on les porte et qu’est-ce qu’ils signifient. À faire aussi, si vous n’êtes pas une âme sensible et en tarif étudiant on a dû payer 7 euros par personne.

.

Pour conclure sur ces trois jours dans la capitale madrilène, c’est une ville à voir ! C’est sur de toute façon, sans avoir vu, on ne peut pas comparer. Mais je préfère largement Barcelone où les gens sont beaucoup plus chaleureux, les sorties le soir c’est blindé de monde, le climat est plus sympathique avec la mer aussi. Madrid est top pour tout ce qui est architectural, mais ça s’arrête là. Malheureusement, en vivant à Paris, on en devient exigeants et peu de villes européennes, selon moi, peuvent aller au-dessus en arrivant à combiner architecture, gastronomie, plaisir d’y vivre, loisirs, etc. Ça fait des souvenirs tops à partager entre amis, en couple ou en famille. Pour le coup, ce n’est vraiment pas cher. Pour notre séjour de trois jours, avec billets d’avion, hôtel, repas et sorties (on n’a pas fait de shopping) comptez 300 euros par personne à cette période-là ;)

.

26 décembre 2016
2016, l’année qui fait plaise !
22 janvier 2017
Dimanche 22/01/17

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *